QUELQUES PRINCIPES D' EDUCATION 

Vous venez d’acquérir un chiot berger australien, il a besoin d’affection et vous êtes prêt à le lui apporter.
L’éduquer pour qu’il devienne un compagnon agréable réclame de mieux comprendre quelques notions simples mais indispensable sur le comportement canin.

L' ATTACHEMENT 

Votre chiot vient de quitter sa maman ainsi que ses frères et sœurs, il reportera donc ce manque sur l’un des membres de la famille ! Jusqu’a la puberté, cet attachement est normal (substitutions maternelle).
Il est cependant nécessaire de garder quelques distances afin d’éviter l’hyper attachement ! Il est important de favoriser son détachement en contrôlant ses avances et en éloignant son lieu de couchage, ainsi votre chambre n’est pas le meilleur endroit et votre lit encore moins !! Favoriser un endroit calme et a l’écart.

LA HIERARCHIE CANINE 

Le chien est un animal social pour lequel certains repères hiérarchiques sont indispensables, son équilibre affectif dépend de la clarté et de la stabilité de cette hiérarchie. Vous disposez de différents moyens pour matérialiser votre position dominante, car certains chiens peuvent tenter de prendre la direction du groupe lorsque cette position leur parait accessible.

Gestion de l’espace :
• N’hésitez pas à fixer dés a présent des interdictions d’accès dans des pièces ou vous ne souhaitez pas la présence de votre chiot (chambre, salle de bain…)
• Votre chiot doit pouvoir se retirer quand il en a envie dans un espace rien qu’à lui ! Les enfants devront absolument respectés ces moments de repos ! Ce n’est pas un jouet, mais un chiot qui a besoin de repos (au début le chiot passe le plus clair de son temps a dormir). 

Gestion des repas :
• Il est préférable que le chiot mange après ses maitres. Prenez l’habitude de passer votre main dans la gamelle quand il mange, le chien ne doit rien dire !
• N’habituez pas votre chiot à recevoir de la nourriture lors de votre repas. Celui-ci prendra vite l’habitude et serait tenter de voler ou tout simplement de vous gêner (assis contre vos jambes à réclamer ou à baver). 

Gestion des contacts :
• Le chevauchement est une tentative de domination que vous devez impérativement stopper en le repoussant avec un « non » ferme ! Et si cela ne suffit pas, mettez le a sa pace et ignorez le !
• Les jeux, caresses, sorties resteront a l’initiative du maitre et non provoqués par le chien. 

Gestion de la communication :
Les phrases n’ont pas de sens pour votre chien : il n’identifie pas un mot, mais un ensemble d’éléments, constitué d’un mot simple, associé à un son, une posture, une expression facile ; Evitez donc les phrases interminables du genre « allez viens voir ta maman mon petit bébé »
L’utilisation régulière de ces ensembles dans des circonstances équivalentes aide le chien (quand il s’assoit ou se couche de lui-même dites le lui « assis !c’est bien » « couché ! C’est bien » d’un air enjoué !)
Au début, n’ayez pas peur du ridicule, exagérer le ton de votre voix sans criez bien sur!! 

La récompense :
Vous utiliserez la récompense pour guider le chien (avec enthousiasme au début) et la récompense (caresse, félicitations associées au ton de la voix) lorsqu’ il a terminé un acte désiré. Par exemple quand vous le sortez, s’il fait pipi dehors dites « c’est bien pipi, c’est bien !!! » d’un ton très enjoué !
Ils apprennent plus vite avec les récompenses qu’avec les punitions ! 

La punition :
Le refus d’un acte peut être accompagne par un ton de voix ferme pour aider le chien a bien reconnaitre votre position. Il doit intervenir des l’annonce d’un acte répréhensible et être répète chaque fois que l acte est commis(ne jamais céder : l’australien est un chien intelligent et comprendrais rapidement que vous changez d’avis s’il insiste un peu !!) toujours de même manière

La propreté

Il faut profiter de la tendance du chiot à faire ses besoins des la fin de ses repas ou lorsqu’ il se réveille en le sortant a l’endroit prévue. La récompense n’interviendra que lorsque le chiot aura terminé.
L’observation vous permettra de déceler le comportement qui précède ses besoins (tourne en rond, renifle par terre) et de l’amener ainsi a l endroit prévue !
Si vous découvrez des déjections, ne le punissez pas, il ne comprendrait pas, mettez le a part et ramasser sans qu’il vous voit (il assimilerait pipi = on s’occupe de moi !)
Si vous le surprenez dites non d’un ton ferme et mettez le dehors !

En vous souhaitant pleins de bonheur avec votre nouveau compagnon !!!!


S’il y a le moindre souci, n’hésitez surtout pas à nous téléphoner ! Plus le problème est pris tôt, plus il sera facile a régler !! Nous sommes la pour ca !